Les litiges entre voisins

“ Entre voisins, les relations ne sont pas toujours à la fête ! ”

Le voisinage, 1ère source de litige dans le domaine du logement

 

Résultats du 4ème Baromètre AXA Protection Juridique, « Les Français et la défense de leurs droits. »*

  

A l’approche de la Fête des Voisins le 29 mai prochain, le 4ème Baromètre AXA Protection Juridique révèle que les relations entre voisins ne sont pas toujours si cordiales : 30% des Français ont déjà été confrontés à un litige avec leurs voisins.

 

Les voisins, nos meilleurs ennemis ?

 

Nuisances sonores, olfactives, empiètement, entretien des parties communes, travaux… Les relations de voisinage peuvent vite virer au cauchemar. C’est d’ailleurs les nuisances sonores en pleine nuit qui apparaissent comme le risque numéro 1 pour 69% des Français et empoisonneraient la vie de 74% des Parisiens contre 60% des habitants de zones rurales.

 

Parce qu’on ne choisit pas ses voisins, la tranquillité chez soi peut vite être ternie par tout un tas de petits tracas au quotidien. 21% des Français ont déjà été confrontés à des nuisances sonores, 7% à des problématiques d’empiétement de terrain. L’entretien des parties communes et les nuisances olfactives représentent 6% des litiges.

 

La densité et la proximité exacerbent les risques de nuisances, qui se révèlent nettement plus importants en habitats collectifs :

 

  • - 78% des habitants en appartement appréhendent d’être confrontés aux nuisances sonores nocturnes contre 64% des habitants en maison individuelle.
  • - 73% des Français redoutent les dégâts lorsqu’ils habitent en appartement contre 57% de ceux qui vivent en maison.
  • - Enfin 70% craignent les travaux dans leur immeuble contre 61% pour les habitants en maison individuelle. 

 

Que faire face à un voisin récalcitrant ?

 

De petites nuisances journalières aux nuisances répétées durant des semaines, des mois, voire des années, 23% des litiges ne sont jamais réglés ! Pourtant de nombreuses solutions existent pour préserver des relations cordiales et « déjouer » ce type de conflits :

 

  • - Respecter les règles de savoir vivre, de courtoisie et le règlement de copropriété s’il y en a un.
  • - Prévenir ses voisins en amont lorsque l’on sait que des nuisances vont provenir d’un appartement (travaux, déménagement, soirée…) par un mot dans le hall de l’immeuble et préciser la durée des potentielles nuisances (une soirée, une semaine…).
  • - Privilégier les explications orales avec ses voisins si des nuisances gênent plutôt que l’envoi d’écrits (courriers glissés dans la boite aux lettres, voir en recommandés par exemple) qui vont avoir tendance à cristalliser le conflit plutôt que de le résoudre.
  • - Faire appel à un tiers afin de résoudre le litige lorsque le dialogue est rompu (médiateur, services de la commune, assureur de protection juridique).

 

Le logement reste le domaine où les Français rencontrent le plus de litiges

 

Si près de 7 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un litige tous domaines confondus, le logement apparait comme la source principale pour 50% d’entre eux. Après les troubles de voisinages (30%), c’est lors de la location d’un logement que 16% des Français rencontrent des litiges, viennent ensuite les travaux pour 14% d’entre eux.

 

L’amiable une solution à privilégier

 

Depuis le 1er avril 2015 la loi évolue et encourage le règlement amiable des litiges puisque toute personne voulant saisir un tribunal devra justifier d’une tentative de règlement amiable. L’objectif est d’inciter les Français à avoir recours à des modes alternatifs de règlement du litige autre que la saisie des tribunaux.

 

« Dans ce nouveau contexte légal, le rôle de l’assureur de protection devient incontournable puisque 70% de nos dossiers sont réglés à l’amiable. Cette solution permet d’éviter une phase judiciaire longue et souvent coûteuse. » Jean-Matthieu Lambert, Directeur Général d’AXA Protection Juridique.

 

* L’enquête a été réalisée par IPSOS en avril 2015 auprès de 2509 Français constituant un échantillon national représentatif de la population âgée de 18 à 70 ans

 

Contact presse :

 

Catherine Alves -  catherine.alves@axa.fr  - Tel.01 47 74 29 46 – Port. 06 81 27 00 09